• Benjamin Mann

Visite de la coopérative Voisinage

Il y a quelques semaines, lors de mon passage dans la Genevois, j'ai eu l'occasion de visiter et de séjourner dans la coopérative Voisinage.


Quand on arrive en Suisse et qu'on est confronté à un quartier comme celui des Vergers, où est situé Voisinage et qui abrite 1500 habitants vivant en coopérative, ça fait un petit choc. Les bâtiments font entre 6 et 9 étages et abritent jusqu'à 100 logements chacun. On voit que le modèle est, sinon établi, en tout cas, en bonne voie. Actuellement, le canton de Genève, où est situé Meyrin, abrite 4% de logement en coopérative sur tout son parc immobilier. Le mouvement a une centaine d'années, et le renouveau participatif des coopératives s'est opéré il y a 35 ans, avec la création de la Ciguë, coopérative étudiante de laquelle sont nées de nombreuses initiatives, y compris la Codha, qui gère aujourd'hui environ 1000 logements.


C'est avec la Codha que s'est associé Voisinage pour la construction de son bâtiment à Meyrin. Etant une "primo" (une coopérative construisant son premier projet), Voisinage n'avait pas l'expertise d'une institution comme la Codha. Elle occupe donc soixante logements dans un immeuble de 100 logements, les 40 autres ayant été pris en charge par la Codha.


Le projet naît en 2008 autour d'un groupe d'amis proches de la retraite. Ne voulant pas vieillir seuls, ils pensent à la forme de l'habitat coopératif. En 2012, Meyrin décide d'aménager le quartier des Vergers avec presque 50% de coopératives. Voisinage concoure avec succès pour un droit à bâtir. Le bâtiment est terminé six ans plus tard et la coopérative semble avoir atteint ses objectifs. Les nombreux espaces communs sont bien utilisés par les habitants qui notent une plus value évidente dans la communauté qui est créée à Voisinage. De plus, les loyers sont déjà moins chers que ceux du marché et le bâtiment respecte les normes Minergie. Pour autant, de nombreuses choses sont à faire, et certains notent que les résidents, même s'ils vivent dans un écoquartier, n'adoptent pas tous des habitudes éco-responsables. De plus, la participation sur l'écoquartier concerne pour l'instant plus des habitants de coopératives que d'immeubles classiques. Il faudra encore quelques années pour que des mouvements organiques se pérennisent aux Vergers.

Les deux bâtiments co-conçus par la Codha et par Voisinage, qui totalisent une centaine de logements

Une contrainte de la ville pour les coopératives était de laisser ouvertes ces allées qui permettent de se déplacer plus facilement entre ces bâtiments très longs. Ils font aussi office d'abris à vélos. Notez les nombreux vélos cargos.

La future bibliothèque

Salle de jeux de sociétés

Sauna

Salle d'escalade

Un des ateliers d'artisans situés au rez-de-chaussée de l'immeuble et qui l'anime

Vue sur l'esplanade des récréations et l'écoquartier des Vergers

Le toit-terrasse mutualisé, qui permet à tous de profiter du coucher de soleil sur le Jura



65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout